9 septembre 2020

Droit pénal victime

Celui qui a « personnellement souffert du dommage directement causé par l’infraction » peut être qualifié de victime en droit pénal.

La victime intervient à tous les stades : de la dénonciation des faits à leur sanction par la Juridiction de jugement.

Ainsi, la victime peut faire valoir son statut dès la découverte de l’infraction, en dénonçant elle-même les faits ou en se constituant partie civile en suite de l’ouverture d’une enquête ou d’une instruction pénale.

Elle peut également suivre l’action publique ou déclencher les poursuites à défaut pour le représentant du Ministère Public de le faire : déposant plainte avec constitution de partie civile ou en procédant à une citation directe.

Ces différentes voies mèneront toutes à un procès, lors duquel la victime pourra faire entendre sa voix.